Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les personnalités
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
  • Grange dîmière
    Grange dîmière Écouen - 1 place de la Mairie - en ville - Cadastre : 2014 AH 222
    Description :
    Au fond d'une cour pavée en grès, la "grange aux dîmes" d'Ecouen se présente comme un bâtiment
    Annexe :
    d'Ecouen en 1745 : - La grande porte d’entrée est de bois de chêne à deux vantaux, avec une petite porte sur la cour, l’autre sur la rue. De la dite grange, le fermier d’Ecouen jouit de quatre travées, les baronnie d’Ecouen et dépendances, 1745 (17 août-18 septembre).
    Illustration :
    "Vue du château d'Ecouen côté du nord", avec la grange se profilant devant le château. Gravure de Louis-Pierre Baltard, publiée dans "Paris et ses monuments" (1805) : Ecouen, page 1 (gravure de
    Texte libre :
    l'histoire du bourg d'Ecouen. Elle appartient à l'ancienne ferme seigneuriale qui se déployait au pied du château, et qui constituait la principale exploitation agricole d'Ecouen sous l'Ancien Régime. Aujourd'hui ). L'ensemble rappelle à la fois le passé agricole d'Ecouen, et l'importance de la tutelle seigneuriale sur le
    Historique :
    seigneuriale d'Écouen, installée au pied du château. Il en va de même du bâtiment perpendiculaire, constitué agricole destinée à la mise en valeur des terres seigneuriales (la "réserve") est attestée à Ecouen dès -Luther Viret, elle constituait le principal revenu des Condé à Écouen ; ceux-ci la louaient à un fermier pourvue d’un puits. Certains étaient réservés aux seigneurs d’Écouen, qui y avaient leurs écuries (à sont encore matérialisées par la « grange à dîmes », bien connue des habitants d’Écouen. Cette appellation est toutefois impropre : la dîme ne relevait pas des seigneurs d'Écouen, qui en revanche percevaient un autre impôt en nature, le "champart", prélevé sur les 310 arpents du territoire d’Écouen qui
    Localisation :
    Écouen - 1 place de la Mairie - en ville - Cadastre : 2014 AH 222
    Aires d'études :
    Ecouen
    Référence documentaire :
    p. 21, 41-42. Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. 2018 AUSSEUR-DOLLEANS, Chantal, CREPIN Guadagnin). Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. Collection Patrimoines d’Île-de-France. Lyon p. 289. Valeurs et pouvoir. La reproduction familiale et sociale en Île-de-France. Ecouen et -de-France. Ecouen et Villiers-le-Bel. Paris : PUPS, 2004. A.N., LL 1542, p. 13 : acte mentionnant la "grange" d'Ecouen, 1205. A.N., LL 1542, p. 13 : acte mentionnant la "grange" d'Ecouen, 1205. Domaine de Chantilly, Archives des Condé : 1-BB-7, documents relatifs à la seigneurie d'Ecouen d'Ecouen, XVIIe-XVIIIe s. à Ecouen (XVIIIe s.) Domaine de Chantilly, Archives des Condé : 1-BB-10. Travaux sur les édifices appartenant aux Condé à Ecouen, dont la ferme seigneuriale (XVIIIe s.).
1