Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
  • Plaque funéraire de Jehan Baroche, prêtre d'Ecouen
    Plaque funéraire de Jehan Baroche, prêtre d'Ecouen Écouen - Place de l'Eglise
    Titre courant :
    Plaque funéraire de Jehan Baroche, prêtre d'Ecouen
    Description :
    , commémorant le don fait à la paroisse par Jehan Baroche, prêtre, chanoine de Montmorency, curé d'Ecouen et , selon le contrat passé le 3 mai 1638 par devant Louis Flamend, tabellion d'Ecouen.
    Texte libre :
    La plupart des dalles funéraires de l'église d'Ecouen ont aujourd'hui disparu, notamment celles épitaphe ancienne conservée est celle de Jean Baroche, curé d'Ecouen de 1611 à 1624, qui a fait un legs à
    Localisation :
    Écouen - Place de l'Eglise
    Aires d'études :
    Ecouen
    Référence documentaire :
    p. 117 Saint-Acceul d'Ecouen : Une cage de verre en pays de France, 2014 LOURS, Mathieu. Saint -Acceul d'Ecouen : Une cage de verre en pays de France, 2e édition revue et enrichie. Écouen : Association
  • Grange dîmière
    Grange dîmière Écouen - 1 place de la Mairie - en ville - Cadastre : 2014 AH 222
    Description :
    Au fond d'une cour pavée en grès, la "grange aux dîmes" d'Ecouen se présente comme un bâtiment
    Annexe :
    d'Ecouen en 1745 : - La grande porte d’entrée est de bois de chêne à deux vantaux, avec une petite porte sur la cour, l’autre sur la rue. De la dite grange, le fermier d’Ecouen jouit de quatre travées, les baronnie d’Ecouen et dépendances, 1745 (17 août-18 septembre).
    Illustration :
    "Vue du château d'Ecouen côté du nord", avec la grange se profilant devant le château. Gravure de Louis-Pierre Baltard, publiée dans "Paris et ses monuments" (1805) : Ecouen, page 1 (gravure de
    Texte libre :
    l'histoire du bourg d'Ecouen. Elle appartient à l'ancienne ferme seigneuriale qui se déployait au pied du château, et qui constituait la principale exploitation agricole d'Ecouen sous l'Ancien Régime. Aujourd'hui ). L'ensemble rappelle à la fois le passé agricole d'Ecouen, et l'importance de la tutelle seigneuriale sur le
    Historique :
    seigneuriale d'Écouen, installée au pied du château. Il en va de même du bâtiment perpendiculaire, constitué agricole destinée à la mise en valeur des terres seigneuriales (la "réserve") est attestée à Ecouen dès -Luther Viret, elle constituait le principal revenu des Condé à Écouen ; ceux-ci la louaient à un fermier pourvue d’un puits. Certains étaient réservés aux seigneurs d’Écouen, qui y avaient leurs écuries (à sont encore matérialisées par la « grange à dîmes », bien connue des habitants d’Écouen. Cette appellation est toutefois impropre : la dîme ne relevait pas des seigneurs d'Écouen, qui en revanche percevaient un autre impôt en nature, le "champart", prélevé sur les 310 arpents du territoire d’Écouen qui
    Localisation :
    Écouen - 1 place de la Mairie - en ville - Cadastre : 2014 AH 222
    Aires d'études :
    Ecouen
    Référence documentaire :
    p. 21, 41-42. Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. 2018 AUSSEUR-DOLLEANS, Chantal, CREPIN Guadagnin). Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. Collection Patrimoines d’Île-de-France. Lyon p. 289. Valeurs et pouvoir. La reproduction familiale et sociale en Île-de-France. Ecouen et -de-France. Ecouen et Villiers-le-Bel. Paris : PUPS, 2004. A.N., LL 1542, p. 13 : acte mentionnant la "grange" d'Ecouen, 1205. A.N., LL 1542, p. 13 : acte mentionnant la "grange" d'Ecouen, 1205. Domaine de Chantilly, Archives des Condé : 1-BB-7, documents relatifs à la seigneurie d'Ecouen d'Ecouen, XVIIe-XVIIIe s. à Ecouen (XVIIIe s.) Domaine de Chantilly, Archives des Condé : 1-BB-10. Travaux sur les édifices appartenant aux Condé à Ecouen, dont la ferme seigneuriale (XVIIIe s.).
  • maison, 1 place de l'Eglise, actuellement office de tourisme
    maison, 1 place de l'Eglise, actuellement office de tourisme Écouen - 1 place de l'Eglise - Cadastre : 2014 AI 51
    Description :
    l'école d'Ecouen, qui se trouvait à l'origine devant l'école communale, rue Aristide Briand.
    Annexe :
    . Désignation de l’immeuble : sis place de l’Eglise et rue Jean Bullant, touchant au château d’Ecouen dont cette place de l’église et à la rue Jean Bullant ; par derrière au château d’Ecouen et à Mme Bourgeois ; à droite à Mme Bourgeois et à la commune d’Ecouen ; à gauche à l’habitation de l’aumônier du château et de Courtil, décédée à Ecouen en son domicile le 5 janvier 1890. Auparavant à Pierre Nicolas François Antheaume à Ecouen, le 17 septembre 1829, des biens provenant de Mmes Haldon de Beaulieu. Cette propriété Haldon dit Beaulieu et d’une partie de jardin y attenant, constituant l’ancien presbytère d’Ecouen, de M de la ferme d’Ecouen et formait le 127e lot desdits biens : procès-verbal du 24 messidor an II . Source : minutes de Me Quériot, notaire à Ecouen ; ADVO, 2E4 / 431.
    Texte libre :
    L'office de tourisme d'Ecouen occupe une ancienne maison de notable, juste en face de l'église presbytère d'Ecouen, vendu comme bien national à la Révolution.
    Historique :
    . Antoine Wisconich, acquéreur de nombreux immeubles à Ecouen. Dès 1797, celui-ci revendit la maison à M. et Menesson, notaire à Paris). Elle fut enfin achetée en 2003 par la mairie d’Ecouen pour en faire un office
    Localisation :
    Écouen - 1 place de l'Eglise - Cadastre : 2014 AI 51
    Aires d'études :
    Ecouen
    Référence documentaire :
    Archives du Domaine de Chantilly, 1-BB-4 : Déclaration du curé d’Ecouen pour "son hostel presbiteral", 1657. Archives du Domaine de Chantilly, 1-BB-4 : Déclaration du curé d’Ecouen, 1657, pour "son p. 111-114, p. 119 Ecouen, trésor d'art et d'histoire. 2010 BOUCHART, Pierre et LE DANTEC, Monique . Ecouen, trésor d'art et d'histoire. Ecouen : Morrigane éditions, 2010.
  • maison à décor de frontons, 3 rue Jacques Yvon
    maison à décor de frontons, 3 rue Jacques Yvon Écouen - 3 rue Jacques Yvon - Cadastre : 2014 AI 94
    Annexe :
    Description de la maison en 1805. 22 thermidor an XIII : Vente d’une maison de campagne à Ecouen , demeurant à Ezanville : -1. une maison sise à Ecouen, appelée la Communauté, ayant entrée sur la grande , contenant environ deux hectares 39 ares 32 centiares, ou sept arpents ancienne mesure, située à Ecouen centiares ou 50 perches environ ancienne mesure, sises au terroir d’Ecouen, lieu-dit Lamarre, tenant d’un
    Texte libre :
    Cette demeure est l'une des plus curieuses d'Ecouen, avec son décor de frontons sur les fenêtres et
    Historique :
    Cette maison se range parmi les plus anciennes d'Ecouen. Elle se situe sur l'ancien "carrefour de
    Localisation :
    Écouen - 3 rue Jacques Yvon - Cadastre : 2014 AI 94
    Aires d'études :
    Ecouen
    Référence documentaire :
    domaine de Chantilly, 1-BB-10 : travaux faits pour les Condé à Ecouen, XVIIIe siècle. Mémoire des Ecouen, plan pour la rectification de la route de Paris, 1767 (Musée du Domaine départemental de Sceaux). Ecouen, plan pour la rectification de la route de Paris, 1767. Plume et aquarelle sur papier AN, MC/ET/XCIII/267 : vente d'une maison de campagne à Ecouen, 1805. Archives nationales, MC/ET /XCIII/267 : Vente d’une maison de campagne à Ecouen, par Louis Michel Honoré Petyst et son épouse, à p. 43, 57. Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. 2018 AUSSEUR-DOLLEANS, Chantal, CREPIN Guadagnin). Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. Collection Patrimoines d’Île-de-France. Lyon
  • maison de campagne, 2-4 place Jean Le Vacher, également gendarmerie et maison de peintre
    maison de campagne, 2-4 place Jean Le Vacher, également gendarmerie et maison de peintre Écouen - 2-4 place Jean Le Vacher - Cadastre : 2014 AI 24
    Texte libre :
    campagne du XVIIIe siècle d'Ecouen, bénéficiant de la vue sur la plaine de France. Elle présente également membres de l'"école d'Ecouen".
    Historique :
    " d'Ecouen, qui accueillit à cette époque un groupe de peintres naturalistes, aujourd'hui un peu oubliés. La
    Localisation :
    Écouen - 2-4 place Jean Le Vacher - Cadastre : 2014 AI 24
    Aires d'études :
    Ecouen
    Référence documentaire :
    p. 55-58, p. 73 Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. 2018 AUSSEUR-DOLLEANS, Chantal, CREPIN Guadagnin). Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. Collection Patrimoines d’Île-de-France. Lyon La famille de Jean Le Vacher, missionnaire et consul en Barbarie, né à Écouen, 1906. Léon Brétaudeau, « La famille de Jean Le Vacher, missionnaire et consul en Barbarie, né à Écouen », Mémoires de la p. 53 L'Ecole d'Ecouen, une colonie de peintres au XIXe siècle. 2012 BADUEL Daniel, BERTRAND Aude et DAUCHEL Christian. L'Ecole d'Ecouen, une colonie de peintres au XIXe siècle. Ecouen : Office de demeurant à Ecouen, à M. François Dupont propriétaire demeurant à Paris, rue de Gramont, d’une « grande
  • maison de notable, 1 rue Auguste Schenck
    maison de notable, 1 rue Auguste Schenck Écouen - 1 rue Auguste Schenck - Cadastre : 2014 AI 85, 199-200
    Texte libre :
    Cette demeure fait partie des maisons de plaisance construites à Ecouen sous l'Ancien Régime. Au
    Localisation :
    Écouen - 1 rue Auguste Schenck - Cadastre : 2014 AI 85, 199-200
    Aires d'études :
    Ecouen
    Référence documentaire :
    p. 58 Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. 2018 AUSSEUR-DOLLEANS, Chantal, CREPIN-LEBLOND ). Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. Collection Patrimoines d’Île-de-France. Lyon : éditions Lieux Mention de la propriété de "M. Tissier ancien avocat". Ecouen, plan pour la rectification de la route de Paris, 1767 (Musée du Domaine départemental de Sceaux). Ecouen, plan pour la rectification de
  • Maison ancienne, 16 rue du Maréchal Leclerc
    Maison ancienne, 16 rue du Maréchal Leclerc Écouen - 16 rue du Maréchal Leclerc - en ville - Cadastre : 2014 AI 354
    Localisation :
    Écouen - 16 rue du Maréchal Leclerc - en ville - Cadastre : 2014 AI 354
    Aires d'études :
    Ecouen
    Référence documentaire :
    Ecouen, plan pour la rectification de la route de Paris, 1767 (Musée du Domaine départemental de Sceaux). Ecouen, plan pour la rectification de la route de Paris, 1767. Plume et aquarelle sur papier
1