Logo ={0} - Retour à l'accueil
Eglise Saint-Acceul

Verrière de la baie 5 : Annonciation et Visitation

Dossier IM95000544 réalisé en 2016

Fiche

La verrière de l'"Annonciation" et de la "Visitation", dans la première baie du mur nord (baie 5), est sans doute l'une des plus belles de l'église Saint-Acceul. Moins haute que les grandes baies de l'abside, elle est moins défigurée par les plombs de casse et a conservé son raffinement d'origine. Elle s'apparente par son style à la verrière voisine (baie 3, dossier IM95000542) mais a été moins remaniée que cette dernière, qui a perdu une grande partie de son registre inférieur.

Son iconographie est liée à la titulature de la chapelle qui occupe le collatéral nord du choeur de l'église : dédiée à la Vierge, cette chapelle est ornée de trois verrières consacrées à sa vie, depuis l'Annonciation jusqu'à l'Assomption. Cette oeuvre s'intègre aussi, plus largement, à l'ensemble de vitraux réalisés dans les années 1540 pour Saint-Acceul : comme l'a souligné Mathieu Lours, la Vierge de l'Annonciation reprend le même carton que celle de la baie d'axe, ce qui montre que les verrières de l'abside (1545) et celles de la chapelle de la Vierge (1544) ont été vraisemblablement commandées au même atelier, malheureusement anonyme.

Dénominationsverrière
Numérotation artificielle5
Aire d'étude et cantonEcouen
AdresseCommune : Écouen
Adresse : Place de l'Eglise

Cette remarquable verrière, qui porte la date "1544", est un superbe exemple de l'art du vitrail de la Renaissance française, dans le style de l'Ecole de Fontainebleau. Elle est malheureusement non documentée, mais peut être rapprochée des vitraux alors créés pour Anne de Montmorency au château d'Ecouen. En effet, la partie gauche de la "Visitation" (la Vierge et ses deux suivantes) reprend une composition gravée par le "Maitre au Dé" (Bernardo Daddi) pour la série de "l'Histoire de Psyché" : "Le peuple rend les honneurs divins à Psyché", gravure également utilisée, dans son entier, pour la célèbre "Galerie de Psyché" exécutée vers 1542 pour la galerie de l'aile ouest du château. Cette gravure, ainsi que d'autres du même cycle, ont aussi été utilisées par l'auteur d'une verrière en grisaille portant la date "1545", dans l'église de Gisors (baie 10). On attribue l'ensemble de ces oeuvres à un atelier parisien, pour l'instant non identifié même si les noms de Jean Cousin le Père et de Geoffroy Dumonstier ont été proposés pour les cartons.

Le vitrail a dû être restauré par Félix Gaudin à la fin du 19e siècle après que les panneaux du registre inférieur eurent été brisés.

Période(s)Principale : 2e quart 16e siècle , porte la date
Dates1544, porte la date
Stade de créationcopie partielle
Auteur(s)Auteur de la source figurée : Daddi Bernardo , dit(e)
Bernardo Daddi , dit(e) (1512 (vers) - 1570

Graveur italien.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
graveur attribution par travaux historiques

La baie comporte trois lancettes et un tympan ajouré. Elle illustre deux scènes de la vie de la Vierge : en bas, la Visitation (sur les trois panneaux inférieurs des trois lancettes) ; en haut, l'Annonciation (sur les panneaux supérieurs des trois lancettes, avec un prolongement dans le tympan, occupé par la figure de Dieu le Père dans les nuées, entouré d'anges). La date "1544" est peinte en grisaille au milieu de la verrière. En bas au centre, est inséré un écu armorié.

Catégoriesvitrail
Structureslancette, 3 tympan ajouré
Matériauxverre translucide, polychrome, grisaille sur verre
Mesuresh : 4.0 mètres (approximativement)
la : 2.0 mètres (approximativement)
IconographiesAnnonciation
Visitation
Dieu le Père

Inscriptions & marquesarmoiries, sur l'oeuvre
date, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Armoiries peintes au bas de la verrière : d’azur à trois gerbes (ou brosses) d’or. Ces armes ont été identifiées par Mathieu Lours comme celles de la famille Braque, seigneurs du château de Blémur, près de Piscop ; mais les Braque portaient "d’azur à une gerbe d'or". Peut-être l'écu est-il une restitution fautive des armoiries des d'Orgemont (d'azur à trois épis d'or), apparentés aux Montmorency ?

États conservationsplombs de casse
grillage de protection
Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre immeuble, 1840

Références documentaires

Bibliographie
  • AUSSEUR-DOLLEANS, Chantal, CREPIN-LEBLOND, Thierry et FÖRSTEL, Judith (avec la collaboration de : Christian Dauchel, Fanny Gosselin, Rémy Guadagnin). Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. Collection Patrimoines d’Île-de-France. Lyon : éditions Lieux Dits, 2018. Photographies : Jean-Bernard Vialles, avec la collaboration de Laurent Kruszyk ; plan : Diane Bétored.

    p. 36-39.
  • LOURS, Mathieu. Saint-Acceul d'Ecouen : Une cage de verre en pays de France, 2e édition revue et enrichie. Écouen : Association « Les amis de Saint-Acceul », 2014.

    p. 80-83
  • PERROT, Françoise. "Les vitraux d'Ecouen, chefs d'oeuvre méconnus de la Renaissance", Les dossiers de l'archéologie, 1978, n° 26, p. 76-85.

  • GRODECKI, Louis, PERROT, Françoise, TARALON, Jean (dir.). Corpus Vitrearum Medii Aevi : les vitraux de Paris, de la région parisienne, de la Picardie et du Nord-Pas-de-Calais. Paris : Editions du CNRS, 1978.

    p.115
  • CALLIAS BEY, Martine, CHAUSSE, Véronique, GATOUILLAT, Françoise, HEROLD, Michel. Les vitraux de Haute-Normandie, Corpus vitrearum VI, Paris : Monum' et CNRS éditions, 2001.

    p. 170.
  • MAGNE, Lucien. Les vitraux de Montmorency et d'Ecouen. Conférence faite à Montmorency. Paris, Firmin-Didot, 1888.

    p. 44-45 et ill. p. 46-47

Liens web

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.