Dossier d’œuvre architecture IA95000441 | Réalisé par
Chamignon Lucile (Contributeur)
Chamignon Lucile

Stagiaire au service Patrimoines et Inventaire d'Île-de-France en janvier-février 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Förstel Judith (Contributeur)
Förstel Judith

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique
Tombeau de la famille Frère-Robecchi
Auteur
Copyright
  • (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Ecouen
  • Commune Écouen
  • Adresse rue du Cimetière
  • Cadastre 2014 AI 145

Ce tombeau collectif de la famille Frère-Robecchi appartient à l'ensemble des tombes de peintres du cimetière d'Ecouen. Il abrite notamment la dépouille du peintre de genre Pierre-Edouard Frère, dont l'arrivée à Ecouen en 1847 est à l'origine de la naissance de l'école de peinture.

Le tombeau regroupe les dépouilles de la famille Frère-Robbecchi, depuis Henriette Frère (1878-1881), jusqu'à Gabriel Frère (1872-1922). Le personnage le plus important est sans doute Pierre-Edouard Frère (1819-1886), peintre de l'école d'Ecouen, dont la demeure, la villa Gabrielle, est encore conservée (dossier IA95000476). C'est après son arrivée à Ecouen, en 1847, qu'une colonie informelle de peintres se forme, entre 1850 et 1900. Elève de Paul Delaroche influencé par la peinture de Millet, Pierre-Edouard Frère fait d'Ecouen un centre célèbre de la peinture de genre, et notamment des scènes de la vie quotidienne paysanne. Ses compositions sont ensuite popularisées par la lithographie et la gravure. La ville d'Ecouen conserve son souvenir dans sa toponymie, puisqu'elle possède une rue Edouard Frère. Le patronyme de "Robecchi" associé à celui de "Frère" est celui d'un peintre décorateur d'origine italienne, Henry Robecchi, dont la fille Giulia a épousé Charles-Edouard Frère, fils de Pierre-Edouard Frère. Henry Robecchi avait lui aussi une maison à Ecouen, rue de la Châtaigneraie.

Le tombeau se présente sous une forme assez simple et dépouillée. Sur la plaque de marbre blanc au centre de la stèle, sont gravés les noms, fonctions, et dates de vie et de mort de l'ensemble des défunts. Au fronton, une inscription indique le nom de la famille Frère-Robecchi.

  • Murs
    • pierre
    • marbre
  • Couvrements
  • Techniques
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 2016 ; Date(s) de rédaction 2016
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
Chamignon Lucile
Chamignon Lucile

Stagiaire au service Patrimoines et Inventaire d'Île-de-France en janvier-février 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Förstel Judith
Förstel Judith

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers
Dossier d’ensemble