Logo ={0} - Retour à l'accueil
cathédrale Saint-Etienne

monument à Bossuet

Dossier IM77000264 réalisé en 2009

Fiche

La cathédrale de Meaux possède trois monuments commémorant son plus illustre évêque, Jacques-Bénigne Bossuet (1681-1704) : une dalle funéraire (IM77000265) dans le sanctuaire, et deux monuments sculptés dans la nef. Le plus imposant est celui-ci, sculpté par Ernest Dubois et inauguré en 1911. De l'autre côté de la nef se trouve un monument plus ancien et plus petit (IM77000263), également en marbre blanc, où Bossuet est représenté assis sur son trône pontifical.

Dénominationsmonument
Aire d'étude et cantonMeaux
AdresseCommune : Meaux
Emplacement dans l'édificedans le collatéral nord de la nef

En 1897, l'évêque de Meaux Mgr Emmanuel de Briey créa un comité de souscription pour ériger un nouveau monument à Bossuet, plus digne de sa mémoire que la statue (très critiquée) de Ruxtheil. Le projet fut confié au sculpteur Ernest Dubois, élève de Falguière et de Chapu. La maquette fut présentée au Grand Palais lors de l'Exposition Universelle de 1900, et remporta la médaille d'or. Le monument aurait dû être installé dans la cathédrale pour le bicentenaire de la mort de Bossuet, en 1904, mais le projet prit du retard. A la suite de la loi de séparation des Eglises et de l'Etat, une commission fut constituée à cet effet. Le monument fut enfin installé en septembre 1907 dans la cathédrale, mais à un emplacement moins en vue que celui prévu à l'origine. L'inauguration se fit le 29 octobre 1911.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1900
1911
Auteur(s)Auteur : Dubois Ernest sculpteur
Auteur : Malgras Gustave-Emile , dit(e) architecte
Personnalité : Briey, de Emmanuel Marie Ange
Emmanuel Marie Ange Briey, de

Evêque de Meaux de 1884 à 1909.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire attribution par travaux historiques

Cette imposante composition pyramidale en marbre blanc comporte un socle cantonné de quatre statues, avec un médaillon en demi-relief à l'arrière. L'ensemble est couronné par la statue de Bossuet en pied.

Catégoriessculpture, marbrerie
Matériauxmarbre, taillé
Précision dimensions

h = 700 ; la = 400. Dimensions approximatives. Dimensions du médaillon de Condé au revers du monument : h = 100, la = 80 cm environ.

Iconographiesévêque : Bossuet, en pied
aigle
jeune homme, assis : Grand Dauphin
femme, accoudée : Henriette d'Angleterre
femme, agenouillée : Louise de la Vallière
homme, debout, cuirasse : Turenne
homme, buste, en médaillon : Condé
Précision représentations

Bossuet en pied, en vêtements épiscopaux, lève le bras dans un geste d'orateur. A ses pieds, un aigle prend son envol. La statue du prélat domine un haut piédestal évasé cantonné par quatre figures : à gauche, un jeune homme assis (le Grand Dauphin, dont Bossuet fut le précepteur) et une jeune femme debout, accoudée au monument (Henriette d'Angleterre, dont Bossuet fit l'oraison funèbre) ; à droite, une femme agenouillée revêtue de l'habit des Carmélites (Louise de La Vallière) et un homme debout portant cape et cuirasse et tenant ses gants à la main (le protestant Turenne, converti par Bossuet). Au revers du monument, le Grand Condé (dont Bossuet fit également l'oraison funèbre) est représenté en buste dans un médaillon.

Inscriptions & marquessignature, sur l'oeuvre
inscription concernant l'iconographie, sur l'oeuvre, latin
armoiries, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Signatures en bas à droite : "Ernest Dubois statuaire. Malgras-Delmas architecte". Inscription sur le socle, en lettres majuscules dorées : "Hoc in pace Jacobus Benignus Bossuet episcopus meldensis" (etc.). Au-dessus figurent les armoiries de Bossuet et les dates de sa naissance (1627) et de sa mort (1704). Inscription au revers du monument, dans un cuir découpé sous le médaillon : "Rocroy".

Précision état de conservation

Le monument, de même que la statue de Bossuet assis dans l'autre collatéral, a fait l'objet d'un nettoyage en 2004, à l'occasion du tricentenaire de la mort du prélat.

Statut de la propriétépropriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsinscrit au titre objet, 1980/09/10
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil général de Seine-et-Marne - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.