Logo ={0} - Retour à l'accueil

maison actuellement Bar des Sports

Dossier IA78000975 inclus dans ville d'Andrésy réalisé en 2006

Fiche

Parties constituantes non étudiéescour, cellier, boutique
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonAndrésy - Andrésy
AdresseCommune : Andrésy
Adresse : 22 avenue du
Général-Leclerc
Cadastre : 1983 AS 259

Les bâtiments existent dans leur implantation actuelle dès 1731. A ce moment là, ils appartiennent à monsieur Henry qui y habite, sauf la partie droite de la cour qui est occupée par le pressoir du chapitre. Ce propriétaire possède aussi d'autres maisons qu'il loue dans les parcelles voisines (9, 10). Il a aussi un magasin (11) et une tonnellerie (25). Etant donnée la présence de deux celliers dans la maison, on peut penser à une importante activité de viticulture. En 1821 la parcelle appartient à Antoine Claude Savin aubergiste. Le pressoir est toujours signalé à cette date. En 1894 une charcuterie appartenant à M. Despois était installée (demande d'autorisation d'un abattoir) dans le bâtiment juste à gauche de la porte charretière. A l'emplacement de l'actuel bar des Sports était un café restaurant.

Période(s)Principale : 1er quart 18e siècle
Principale : milieu 19e siècle
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Ensemble de bâtiments emboîtés les uns dans les autres et distribués autour d'une cour. Le bâtiment A construit à l'emplacement de l'ancien pressoir du chapitre est un petit immeuble en moellons de deux étages, il est perpendiculaire à la rue avec une croupe. Construit probablement au milieu du 19e siècle, il avait une boutique en rez-de-chaussée. Le corps au dessus de la porte charretière est placé perpendiculairement et ne comprend qu'un étage, la pièce qu'il abrite est dans le prolongement de A. Le bâtiment C qui abritait la charcuterie ne comporte qu'un étage, il est parallèle à la rue. Le bâtiment D, actuel bar des Sports, est perpendiculaire à la rue, avec pignon et toit en tuiles plates anciennes. Il est prolongé sur la cour de trois bâtiments aux toitures emboitées. Le bâtiment en fond de cour (F) donne sur la rue de Courcieux à laquelle on peut accéder par un escalier à gauche. A droite se trouve une porte plus large qui donnait sur un passage permettant d'aller dans les jardins au delà de la rue. Deux celliers voûtés en berceau plein-cintre existent : l'un à l'arrière du bâtiment D, en rez-de-chaussée, l'autre dans la cour, sous le bâtiment F ; On y accède par un escalier très profond. Il permettait aussi d'aller au delà de la rue de Courcieux.

Murscalcaire
enduit
moellon
Toittuile plate, tuile mécanique
Étages2 étages carrés
Couvrementsvoûte en berceau plein-cintre
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
croupe
noue
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Bussière Roselyne
Bussière Roselyne

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.