Logo ={0} - Retour à l'accueil
cathédrale Saint-Etienne

dalle funéraire de Bossuet

Dossier IM77000265 réalisé en 2010

Fiche

Dénominationsdalle funéraire
Appellationsde Bossuet
Aire d'étude et cantonMeaux
AdresseCommune : Meaux
Emplacement dans l'édificedans le sanctuaire

A sa mort en 1704, Bossuet fut inhumé dans le sanctuaire de sa cathédrale, dans un caveau du côté de l'épître ; une dalle funéraire fut posée par les soins de son neveu, l'abbé Bossuet, abbé de Saint-Lucien de Beauvais et archidiacre de Meaux. Mais à l'occasion du réaménagement du sanctuaire par le cardinal de Bissy, toutes les pierres tombales des évêques furent enlevées en 1723 : celle de Bossuet fut transportée derrière le maître-autel. En 1854, à l'occasion de travaux de dallage, Mgr Allou fit reconnaître le cercueil de Bossuet. La dalle d'origine étant détériorée, on lui superposa en 1856 une nouvelle dalle, donnée par l'Etat, reproduisant l'inscription de la dalle d'origine, mais en restituant les armoiries du prélat qui avaient été bûchées à la Révolution. La grille en ferronnerie placée à la tête de la dalle semble quant à elle, d'après l'inscription portée au revers du médaillon, avoir été ajoutée par l'évêque Emmanuel Marbeau en 1912, en complément du grand monument à Bossuet installé dans la nef (IM77000264).

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1856, daté par travaux historiques
1912, porte la date

La dalle funéraire de Bossuet se trouve dans le sanctuaire, au sud-ouest du maître-autel. Elle comprend une dalle en marbre noir, gravée d'une longue épitaphe en latin, et une grille en ferronnerie à la tête de la dalle, avec un médaillon doré aux armes de Bossuet.

Catégoriesmarbrerie, fonderie
Matériauxmarbre, noir gravé
Précision dimensions

h = 132, l = 234, la = 126. Hauteur prise avec la croix sommitale.

Iconographieslivre
laurier
Précision représentations

Sur la dalle funéraire, en-dessous de l'épitaphe, sont figurés trois livres ouverts avec des inscriptions faisant référence aux principales oeuvres de Bossuet : "Exposition" à l'extrême gauche (Exposition de la doctrine de l'église catholique sur les matières de controverse, 1671) ; "Variations" à l'extrême droite (Histoire des variations des Églises protestantes, 1688). Au centre, "BIBLIA SACRA" et "SANCTUM J.C. EVANGELIUM"; sur les côtés, les noms de quatre Pères de l'Eglise : à gauche, l'Eglise orientale ("Athanasius", "Greg. Nazian") et à droite, l'Eglise romaine ("Augustinus", "Hieronymus").

Inscriptions & marquesépitaphe, sur l'oeuvre, latin
armoiries, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Epitaphe : "AO. HIC QUIESCIT RESURRECTIONEM EXPECTANS JACOBUS BENIGNUS BOSSUET, EPISCOPUS MELDENSIS, COMES CONSISTORIANUS, SERENISSIMI DELPHINI PRAECEPTOR, PRIMIS SERENISSIMAE DELPHINAE, DEINDE SERNESSIMAE DUCIS BURGUNDIAE ELEEMOSYNARIUS, UNIVERSITATIS PARISIENSIS PRIVILEGIORUM APOSTOLICORUM CONSERVATOR, AC COLLEGII REGII NAVARRAE SUPERIOR. OBIIT ANNO DOMINI MDCCIV DIE XII APRILIS, ANNOS NATUS LXXVI MENSES VI ET DIES XVI. VIRTUTIBUS VERBO AC DOCTRINA CLARUIT IN EPISCOPATU ANNOS XXXIV. E QUIBUS MELDIS SEDIT XXII. JACOBUS BENIGNUS BOSSUET, ABBAS STI LUCIANI BELLOVACENSIS ET ARCHIDIACONUS MELDENSIS, PATRUO COLENDISS. LUGENS POSUIT."

Armoiries de Bossuet, gravées au sommet de la date et inscrites en bas-relief sur le médaillon central de la grille : d'azur à trois roues d'or posées 2 et 1.

Texte au revers de ce médaillon : "Ill(ustris)simo antecessorum in Christo patrum inconfusibili operario Dei erexit Emmanuel J.M. Marbeau episcopus Meldensis. A. D. 1912" ; et inscription en français, dans le médaillon, rappelant les grandes dates de la vie de Bossuet.

Statut de la propriétépropriété de l'Etat
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil général de Seine-et-Marne - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.