Logo ={0} - Retour à l'accueil

barrage mobile à fermettes et aiguilles, écluse de Denouval (détruits), barrage à hausses mobiles

Dossier IA78002010 inclus dans rivière aménagée réalisé en 2006

Fiche

La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de page dans la rubrique « Documentation – Liens web ».

Précision dénominationbarrage mobile à fermettes et aiguilles
barrage à hausses mobiles
Dénominationsbarrage mobile, écluse
Aire d'étude et cantonAndrésy - Andrésy
Hydrographiesla Seine
AdresseCommune : Andrésy
Cadastre : 1983 AL domaine public
Précisionsoeuvre située en partie sur la commune Carrières-sous-Poissy

Ce barrage mobile de type Poirée a été construit en même temps que celui qui est en amont. Il a été exhaussé à deux reprises en 1866 et en 1882. Une écluse lui était accolée. Les maisons éclusières existent encore sur la commune de Carrières-sous-Poissy. En 1882 on creuse un canal de dérivation en aval à Carrières-sous-Poissy avec deux écluses si bien que celle de Denouval dont le seuil était trop élevé devient inutile et est abandonnée. Ce n'est qu'en 1980 que l'ancien barrage à aiguilles est démonté. Il est remplacé par un barrage à hausses mobiles.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Dates1846, daté par source
1980
Auteur(s)Auteur : Poirée Charles ingénieur attribution par source

Le barrage à fermettes et aiguilles présentait une seule passe de 78 m qui s'appuyait sur l'île d'en bas, de même qu'un déversoir. Une écluse lui était accolée côté rive droite. Le barrage de 1980 comporte une trentaine de hausses mobiles mues par un vérin hydraulique placé à l'aval. C'est une innovation mondiale.

État de conservationdétruit
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Bussière Roselyne
Bussière Roselyne

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.